Les effets spéciaux : Battlestar Galactica

Posted by

Les effets spéciaux représentent le regroupement des différentes techniques utilisées par les réalisateurs de séries ou films afin de créer l’illusion d’actions, simuler des objets, personnages ou encore des phénomènes qui n’existent pas dans la réalité. Certains parlent aussi de trucages. Nous allons prendre en exemple une des séries stars des effets spéciaux : Battlestar Galactica.

Cette série conte l’histoire de Cylons (machines créées par l’homme) qui veulent anéantir la race humaine. C’est à bord du dernier vaisseau de guerre, le Galactica, que subsistent les derniers êtres humains qui rêvent d’arriver sur la planète Terre. Ronald D. Moore crée Battlestar Galactica en 2003 (adaptée de la première série de 1978), il offre la supervision des effets spéciaux à Gary Hutzel à partir de la mini-série (actuel pilote de la série). Deux méthodes ont co-existées pour la création des épisodes :

  • Saison 1 : les scènes spéciales comme le vol d’un vaisseau ou encore les batailles, sont réalisées grâce à l’utilisation de plans truqués. Ils semblent être filmés par un opérateur « caméra à l’épaule ». Une fois le travail des prises terminé, les spécialistes des studios Zoic (Terminator: The Sarah Connor Chronicles) opèrent la magie des machines et nous font découvrir un nouvel épisode des aventures de Battlestar Galactica.
  • Saison 2 et suivante : les effets spéciaux sont dorénavant réalisés dans un studio de développement interne à NBC Universal (producteur de la série). Pour cela, une équipe est constituée de 12 infographistes dont des spécialistes de compositing (ensemble de méthodes numériques consistant à mélanger plusieurs sources d’images pour réaliser un plan unique) des plans truqués. La « caméra à l’épaule » est donc arrêtée afin d’adopter divers logiciels comme LightWave 3D et Maya pour la 3D ; Adobe Reader Effects et Discreet Combustion pour le compositing.
Méthode de duplication des vaisseaux
Méthode de duplication des vaisseaux

À partir de la saison 2, les méthodes de réalisation des effets spéciaux ont pris un tournant. Nous allons donc nous concentrer sur les étapes de celle-ci. Tout d’abord, chaque élément doit être créé : le célèbre vaisseau Galactica n’est autre qu’une maquette en bois équipé d’un réseau de fibres optiques représentant les hublots éclairés. Les acteurs doivent très souvent jouer sur un fond vert pour permettre l’intégration de décors par ordinateur. Ensuite, les éléments du plan sont filmés un à un afin d’être combinés par la suite. Les infographistes et caméramans sont obligés de procéder à ces diverses étapes car la télévision possède de nombreuses contraintes comparées au cinéma. En effet, pour obtenir un résultat parfait sur petit écran les plans sont combinés mais parfois dupliqués comme certains vaisseaux. Quant aux étoiles, leur taille est démesurée par rapport à la réalité pour qu’elles puissent apparaitre au mieux sur les télévisions. Les réutilisations de certains éléments s’effectuent grâce aux « stock-shots » (série d’images avec ou sans son empruntées à des documents d’archives et insérées dans un épisode) conçus lors du pilote de Battlestar Galactica.

Un vaisseau avec une planète derrière
Un vaisseau avec une planète derrière

Les étapes de la réalisation étant vues, nous allons nous attarder sur un élément très important de la série. Au cours de l’épisode final de la saison 1, le vaisseau mère des cylons explose. Cet événement qui est de courte durée a demandé des efforts surhumains à toute l’équipe. En effet, il leur a fallu plusieurs semaines de travail pour la réaliser, le résultat étant fabuleux à l’écran. Il en a été de même pour concevoir un saut dans l’hyperespace concis et original (bien que certains détails changent d’un saut à l’autre). Le vaisseau Galactica que nous voyons souvent est celui de la série originale Battlestar Galactica 1978 avec quelques différences tout comme les chasseurs vipers : leur apparence a été épurée et modernisée.

Une image issue de l'ancienne série.
Une image issue de l’ancienne série.

La série Battlestar Galactica en quelques chiffres :

  • 76 épisodes en 4 saisons
  • 40 à 50 plans truqués par épisode
  • 63 éléments de 3D pour un saut dans l’hyperespace
  • 12 effets visuels pour un épisode intimiste
  • 120 plans truqués sophistiqués pour un épisode avec bataille spatiale
  • 12 infographistes 

Battlestar Galactica est une série qui regorge d’effets spéciaux en tous genres (batailles, vaisseaux, personnages…). Elle représente l’apogée de ceux-ci à la télévision ce qui est un travail difficile et un défi pour les créateurs. Chacun des détails est réalisé au centimètre près et rien n’est laissé au hasard. Battlestar Galactica reste connu non seulement pour être le spin-off d’une grande série mais également pour ses batailles spectaculaires dans l’espace. La série étant malheureusement terminée, vous pouvez toujours retrouver des effets spéciaux et une histoire semblable dans Caprica, spin-off de Battlestar Galactica.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *