[DVD] NCIS : Los Angeles – Saison 1

Posted by

Plongez dans le quotidien de l’Office des Projets Spéciaux (O.P.S), branche du NCIS basé à Los Angeles et spécialisée dans les missions d’infiltrations. Cette unité d’élite combine haute technologie de surveillance et action musclée sur le terrain, pour stopper les menaces contre la sécurité intérieure. Capable de revêtir n’importe quelle identité pour infiltrer les cellules criminelles, l’Agent spécial « G » Callen (Chris O’Donnell) est le meilleur enquêteur du groupe – une réputation qui a failli lui coûter la vie lors d’une mystérieuse fusillade. Avec son partenaire Sam Hanna (LL Cool J), un dur à cuire anciennement SEAL de la Navy et une équipe de spécialistes, dont l’experte en médecine légale Kensi Blye (Daniel Ruah) et la directrice de l’OPS Hetty Lange (Linda Hunt Oscar® du meilleur second rôle en 1983 pour l’année de tous les dangers), ils résolvent des affaires allant du meurtre à l’espionnage, en passant par le vol d’armes, et la traque sans merci de celui qui a mis un contrat sur Callen.

Présentation de la série

L’agent G.Callen et Sam Hanna sont présents dans NCIS : Enquêtes Spéciales dès la 6ème saison, dans un double épisode intitulé « Légende ». De plus, différents acteurs font le lien entre les deux séries, en apparaissant dans divers épisodes. Un mécanisme qui fonctionne puisque NCIS : Los Angeles est devenue, dès sa première diffusion sur M6, un rendez-vous partagé par 3,6 millions de téléspectateurs.

Le Packaging

Le « packaging » est plutôt simple mais joli. Rien à redire à ce niveau là. Le coffret est composé de 6 disques à raison de 2 disques par boîtes « slims ». Un rapide calcul mathématique et nous obtenons donc… 3 boîtes ! Le tout est glissé dans une boîte cartonnée. La couverture des trois boîtes « slims » et du boîtier « carton » est identique. Rien d’original donc mais pourquoi pas… A noter cependant un léger effet « reflet » en fond du boitier carton qui rend plutôt bien. En ce qui concerne les DVD maintenant, ils n’ont rien d’extraordinaire : une face avec effet « miroir » sur laquelle est inscrite une liste du contenu ainsi que le numéro du disque.

La qualité sonore

Les langues disponibles sont les suivantes : Anglais Dolby Digital 5,1, Français stéréo 2,0, Espagnol Stéréo 2,0, Allemand 2,0, Italien 2,0… avec les sous-titres en : français, anglais pour malentendants, italien, espagnol, hollandais, finnois, norvégien, danois, allemand, suédois.

Une bonne qualité pour la le Dolby 5.1 (en VO) mais également pour la stéréo. Les rapports images / sons sont bien ajustés. La version française est de bonne qualité (pour une fois !). Bien entendu, la VO est meilleure (Dolby 5.1 oblige !).

En ce qui concerne les sous-titres, ils sont plutôt bien réussis. Les sous-titres anglais sont les bienvenus (ils ne sont pas toujours disponibles sur les coffrets séries). Les sous-titres testés (français, anglais) sont très bien ajustés et, semble t-ils, bien traduits !

La qualité de l’image

Il s’agit là de format 16/9eme (1:78:1) – Couleurs. Vraiment très agréable à regarder. L’image est nette et passe relativement bien, même dans les scènes particulièrement sombres et les photographies prises entre les scènes, si chères à la franchise.


Les bonus

Les bonus sont partagés entre le premier et le dernier disque (respectivement 1 et 6).

Disque 1 : le double épisode « cross-over » de NCIS : Enquêtes spéciales (s6)
Ce fut une agréable surprise de trouver les deux épisodes « cross-over » de la sixième saison de NCIS : Enquêtes spéciales dans le premier disque. C’est une très bonne idée puisqu’ils permettent de vraiment introduire la série et donc de mettre le téléspectateur « dans le bain ». Hélas pas de version française disponible pour ce double-épisode !

Disque 1 : CBS Promos
Une suite de bandes annonces de CBS pour la promotion de la série NCIS : Los Angeles pour un total de 9 minutes et 23 secondes.

Disque 1 : No Crew is Superior – LL Cool J Music Video
Le clip de LL Cool J (Sam Hanna) avec les images de NCIS : Los Angeles. Durée : 3 minutes 57.

Disque 1 : No Crew is Superior – Making Of
Le making-of de la chanson « No Crew is Superior » de LL Cool J. Un making-of relativement court, intéressant et suffisant. Durée : 3 minutes 06.

Disque 6 : Inspired Television: NCIS: LA
Shane Breman, de la production de la série, explique comment il a imaginé et créé l’équipe de cette nouvelle section du NCIS. Il explique notamment qu’il a voulu faire en sorte que chaque personnage soit non seulement différent mais qu’on ne puisse pas les identifier à d’autres de la NCIS : Enquêtes spéciales et que la série conserve une certaine indépendance quant à la franchise. Durée : 16 minutes 19.

Disque 6 : The LA Team: Meet the Cast and Crew
Chaque personnage de l’équipe est présenté pendant un peu moins d’une demi douzaine de minutes par l’acteur qui l’interprète puis par les autres comédiens. Si vous n’avez pas vu la première saison, je vous la déconseille, les interviews révèlent des éléments intéressant de la série (ce n’est pas pour rien que ce reportage se trouve sur le dernier disque !). Durée : 20 minutes 56.

Disque 6 : Inside de Inner Sanctum: The Set Tour
Le bonus que j’ai trouvé le plus intéressant ! Il nous permet de revoir la série différemment et nous apprend pas mal de choses sur les décors. Pendant plus de douze minutes, le chef des décors nous explique pourquoi il a fait tel ou tel choix quant aux décors qu’il a monté. Croyez-moi, si vous regardez un épisode de nouveau après avoir vu ce petit documentaire, vous le verrez d’un nouvel œil ;-). Durée : 12 minutes 18.

Disque 6 : Do you have a visual? Inside the OPS Center
Une petit reportage d’une dizaine de minutes qui nous explique comment les vidéos de surveillance sont réalisées et retransmises sur les différents écrans. Le bonus nous apprend en fait pas mal de choses auxquelles on ne pense pas au premier abord. Durée : 10 minutes 19.

Disque 6 : Lights, Camera… Action! The Stunts of NCIS: LA
Pour une dizaine de minutes encore une fois, nous revenons cette fois-ci sur les cascades réalisées durant le tournage. Pas grand chose à dire sur ce bonus qui est intéressant mais qui n’entre pas vraiment dans l’aspect technique du sujet… Durée : 10 minutes 16.

Conclusion

Une agréable surprise ! Des épisodes de bonne qualité tant au niveau sonore qu’en terme de qualité d’image mais aussi des bonus intéressants pour la plupart et qui nous en apprennent vraiment plus sur la série.

Ce qu’on aime :

  • la qualité sonore
  • la qualité de l’image
  • les bonus nombreux mais pas trop longs

Ce qu’on aime moins :

  • la version française non disponible en 5.1
  • les bonus séparés sur le premier et le dernier disque

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *