Critique : Lost, saison 4 (2007)

Posted by

Cette quatrième saison subit les impacts de la grève des scénaristes. Elle ne compte effectivement que quatorze épisodes sur les seize initialement prévus. Elle s’intéresse aux passagers du cargo Kahana fraichement débarqués sur l’île pour certains ou sur le point d’arriver.

On retrouve des personnages perdus de vue (Michael, Walt) et les flashbacks mis en place depuis les premiers épisodes de la série se transforment en flash-forwards. On comprend rapidement que seuls six rescapés (Oceanic 6 comme ils seront surnommés par les médias) finiront par quitter l’île et reprendre une vie à peu près normale (ou pas!). Dans le « présent », on se demande ce que viennent faire les membres du cargo et on commence à effleurer le passé de Ben Linus et de Charles Widmore. Le premier semble comprendre ce qu’il se passe tandis que le second manipule les pions de l’échiquier depuis son bureau, loin des dangers de l’île. 

L’épisode 4.5 (The Constant) déstabilise le téléspectateur (après des flashbacks remplacés par des flash-forwards, la mort de Charlie, l’introduction de Naomi, Charlotte, Miles, Daniel et Lapidus, on commence à avoir le vertige) et on comprend que l’île a des propriétés encore plus étrange que ce que l’on ne pensait jusqu’ici.

Si la saison précédente m’a paru être particulièrement creuse et diverger par rapport à l’intrigue initiale, celle-ci me semble se recentrer sur la série et introduit particulièrement bien les prochaines saisons selon moi. Une fois de plus, la saison se termine sur un cliffhanger insoutenable qui nous laisse sur notre faim !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *